L’art de se perdre avec les applications (le phénomène App Overload)

meilleure application productivite.jpg

La dernière fois que vous avez eu à choisir une nouvelle application, avez-vous eu le sentiment d’être dépassé par le nombre de choix possibles? Si c’est le cas, vous avez probablement été victime du phénomène App Overload.

J'ai personnellement été victime de ce phénomène à plusieurs reprises et j'ai perdu un temps fou dans le processus de chercher une application, ne pas savoir quoi choisir, me décider à essayer quelque chose, pour finalement réaliser que ça ne fonctionnait pas pour moi et devoir revenir en arrière.

Si vous avez l’impression de vous perdre dans la multitude d’applications, continuez à lire cet article, car nous découvrirons ce qu’est le phénomène App Overload et observerons des pistes de solutions pour ne pas nous perdre avec les applications et technologies.

Prêts? On y va.

Définition et origine du phénomène

Le phénomène App Overload pourrait se définir comme étant : « l’action de se perdre dans les applications et technologies au point où cela nuit à notre travail réel et notre efficacité ».

Ce phénomène tire son origine dans le fait qu'il y a tout simplement trop d'applications et technologies disponibles sur le marché, ce qui multiplie le nombre d'options que nous avons et rend la prise de décision extrêmement difficile.

Pour chiffrer l’ampleur du problème, voici un graphique qui présente le nombre d’applications disponibles sur le marché pour chaque plateforme.

Nombre d’applications disponibles

Ce graphique démontre que nous avons des centaines, voire des milliers d’options pour chaque type d’application que l’on recherche.  

À titre d’exemple, voici différentes options qui s’offrent à nous lorsque l’on cherche un certain type d’application :

  • Calendrier numérique :
    • iCal
    • Apple Calendar
    • Google Calendar
    • Microsoft Outlook
    • Sunrise
    • Fantastical 2
    • Tiny Calendar
    • Any.do Cal
    • Etc.
       
  • Prise de rendez-vous en ligne :
    • Acuity Scheduling
    • Calendly
    • ScheduleOnce
    • Schedulista
    • Timely
    • Etc.
       
  • Gestionnaire de tâches :
    • Todoist
    • Asana
    • Trello
    • Google Tasks
    • Any.do
    • Remember The Milk
    • Wunderlist
    • Etc.

Vous voyez le genre? Les possibilités sont infinies et à moins de savoir Comment choisir une application sans perdre de temps, il est très facile de perdre un temps fou et de se sentir dépassé.

Comment le problème se manifeste

Le phénomène App Overload se produit lorsque l'on passe plus de temps à chercher, essayer et découvrir une nouvelle application plutôt que de travailler sur des choses sérieuses et importantes.

Nous sommes perdus dans les applications et victimes du phénomène App Overload chaque fois que nous hésitons entre le choix d’une application, que nous passons d’une application à l’autre, ou que nous sommes dépassés par toutes les options qui s’offrent à nous.

Voici quelques exemples de comment cela peut se manifester...

  • Hésiter entre deux applications de prise de rendez-vous en ligne plutôt que planifier des rendez-vous avec les clients. 
     
  • Changer d’applications de gestion de tâches aux deux mois plutôt que d’accomplir les tâches qui s’y trouvent.
     
  • Hésiter entre SquareSpace et WordPress plutôt que de prendre une décision et créer son site web (#tranche de vie).
     
  • Tester une nouvelle application pour écrire plus vite plutôt que d'écrire des articles de blogue.

Les conséquences

Ce qui peut sembler inoffensif a en réalité un coût important. Voici quelques conséquences qui découlent du fait de se perdre dans les applications :

  • Perdre du temps. Être dans l’indécision par rapport au choix d’une application occasionne toujours une perte de temps importante lorsqu’on finit par abandonner l’option et se tourner vers une autre application.
     
  • Perdre de l'argent. Lorsqu’on achète une application payante et que l’on décide de l’abandonner après la date de remboursement, on perd de l’argent. C'est comme s'abonner à la salle de sport et ne pas y aller.
     
  • Perdre de l'énergie. C'est très exigeant de devoir nous familiariser avec une nouvelle application. On doit lire les modes d'emploi, faire des tests, poser des questions. Au final, si on n’utilise pas l’application, on a perdu notre énergie à essayer d’apprendre à utiliser l’outil.
     
  • Affaiblir notre système d'organisation. Lorsqu'on est en transition entre deux applications, notre système d’organisation est affaibli. Par exemple, si je suis en train de tester une nouvelle application de gestion de tâches, alors j'ai probablement des tâches réparties dans mon ancienne application ainsi que dans ma nouvelle, ce qui complique ma gestion des priorités étant donné que tout n'est pas centralisé.

Se perdre dans les applications n’est pas sans conséquence. Je l’ai expérimenté à mon grand détriment comme je le disais plus haut. J’ai personnellement souffert de ce phénomène à quelques occasions, d’où ma motivation à écrire cet article.

Voici quelques épisodes de ma vie où je me suis perdu dans les applications et où j’en ai souffert les conséquences :

  • J’ai perdu environ 3 mois à essayer d’apprendre WordPress pour créer mon blogue pour finalement découvrir SquareSpace et réaliser que c’est une bien meilleure plateforme pour moi. J’ai donc perdu un autre mois à apprendre SquareSpace avant de pouvoir réellement commencer à créer mon site.
     
  • J’ai longtemps hésité entre Todoist et Evernote pour gérer mes tâches. Cela a fait en sorte que je jonglais constamment entre les deux applications et je transférais mes tâches d’une application à l’autre pendant quelques semaines.
     
  • J’ai eu beaucoup de difficulté à prendre une décision par rapport à mon outil de prise de rendez-vous en ligne. J’avais acheté la version payante d’Acuity Scheduling puis j’avais pris le temps d’apprendre et paramétrer l’application pour finalement réaliser que je préférais Calendly pour sa simplicité. J’ai donc dû tout recommencer.

Bref, je pourrais vous citer plusieurs moments où je me suis laissé dépasser par les applications, mais l’essentiel est que vous reteniez que cela a de nombreuses conséquences et qu’il faut éviter de se faire prendre au jeu. Quand cela se produit,  on perd du temps, de l’argent, de l’énergie et on affaiblit notre système d’organisation.


DÉPASSÉ PAR LES APPLICATIONS?

Planifiez une séance de consultation avec moi pour discuter de vos défis et trouver ensemble une solution. Je peux vous aider à choisir les meilleures applications et à abandonner celles qui sont moins importantes pour vous.


Conseil pratique pour réduire le nombre d’applications

Aujourd'hui j'ai adopté une devise pour m’aider à éviter ce phénomène : j'essaye de fusionner mes applications le plus possible.

Cela veut donc dire qu’au lieu de choisir une application par fonction unique, j’essaie plutôt de choisir des outils qui englobent plusieurs fonctions.

C’est pourquoi j’ai décidé, par exemple, de :

  • Gérer mes tâches, mes notes ainsi que mes documents dans Evernote, plutôt que d’avoir 3 applications distinctes pour chaque fonction (gestion de tâches, prise de notes, stockage).
     
  • Utiliser G Suite pour avoir accès à plusieurs outils (Agenda, Gmail, Drive, Docs, Forms, etc.) au même endroit et pour le même prix plutôt que d’utiliser des applications tierces pour chaque fonction.

Le fait d'utiliser des applications qui remplissent plusieurs fonctions est très utile. Non seulement on sauve de l’argent, mais on gagne du temps parce que nous ne sommes pas confrontés à la prise de décision et nous ne devons pas suivre de courbe d’apprentissage pour chaque nouvelle application.

Or, bien que cette tactique soit utile, cela ne règle pas entièrement le problème, car il y aura forcément des moments où vous serez forcés d’adopter une application, et par conséquent, vous serez confrontés au risque de vous perdre dans la multitude de choix possibles.

C’est pourquoi, si vous avez absolument besoin de choisir une application, suivez les 4 étapes pour choisir une application sans perdre de temps. Ces 4 étapes vous aideront à éviter le phénomène App Overload.   

Conclusion

En étant conscient des milliers de choix qui s’offrent nous lorsque vient le temps de choisir une application et des dangers de se perdre dans le processus, il faut redoubler de vigilance afin de discerner lorsque l’on tombe dans le piège.

Si vous vous surprenez à constamment changer d'applications, hésiter et revenir en arrière, mettez-y fin immédiatement et suivez les 4 étapes pour choisir la meilleure application et éviter le App Overload.

Gardez toujours en mémoire que le plus important n'est pas l'outil ou l'application que l'on utilise, mais bien l'efficacité que l'on peut avoir grâce à l'outil.

Et n'oubliez pas ma devise : less is more quand vient le temps d’adopter une application. Au plus nous pouvons fusionner des fonctions dans une seule application, mieux c’est.

Avez-vous déjà eu le sentiment d’être dépassé et de vous perdre avec les applications? Partagez votre situation dans les commentaires.